«L’analogie entre les systèmes cosmiques (énergétiques) et l’Embryologie récente : Eaux. Enfant. Energie. Embryon. » (Cahier - esquisse à mémoriser).

Cristian Calcan,Mariana Calcan,»New Endocrinology»R.C.,Buzau

 

Une guerre des cieux effrayant est attestée par les sumériens, les babyloniens et les assyriens ( dans le conte mythique initial), la lutte entre Tiamat et Marduk, le groupe des vieux dieux Apse (eau doux, l’océan de dessus) et Tiamat sa sœur( eau salé /… - le sang ?,eau de dessous … ?, …étant seulement une mer (d’eaux),et pas… un océan !

 

,… ou eau salé par l’activité volcanique, issue par des raisons cosmiques, après la fusion des glaciers (après une longue période de couverture complète avec une seule calotte glaciaire circumterrestre) ; cette chose qui a uniformisé le poids de la planète et lui a permis un mouvement,… premièrement intérieur plus uniformément réglé, régulier autour de son axe, … et puis,… plus intérieur vers la convergence du centre cosmique (approché), plus fixé et plus attirant,…

 

… plus intérieur que la position initiale, plus éloigné – périphérique, c’est-à-dire plus approché de l’astre stellaire captant,… le soleil,…

 

… dans l’océan doux- amère flottait une montagne énorme,  le montagne du ciel,… qui était formée comme un seul bloc : d’une part le ciel et d’autre part la terre – montagne (unis),…

 

ce bloc flottant, … du nommé chaos d’eaux,… d’où vont apparaître en temps des paires, des couples de dieux,… graduellement est né Enlil, le dieu de l’atmosphère, ou plus sûrement du vent, âpres, on lui doit la séparation, à un moment donné,… du bloc la montagne du ciel … dans le ciel et montagne qui deviendra, plus tard, terre… la terre !

 

puis deux dieux sont nés (symboles d’énergie) Lahmu et Lahamu, l’énergie supérieure, de dessus, et l’énergie inférieure – Lahamu, de dessous, aspects énergétiques informes…

 

le troisième couple de dieux sont Anchar et Kinchar, toujours des éléments informes non anthropomorphes, pas comme il était la coutume des 2500 déités écrits dans un catalogue  – dictionnaire    glossaire  de   déités   dans   leur

généalogie complète (avec un aspect anthropomorphique).

Anchar et Kinchar représentaient la totalité des éléments supérieurs et respectivement inférieurs, probablement toujours d’origine énergétique, fluide.

 

On doit mentionner que ces populations (les sumériens et les assyriens) voyaient aussi l’existence intérieure, … dans toutes les formes et les corps vivants… de quelques entités informes intérieurs nommés « », quelque chose de semblant aux éïdes de Platon ou aux non corporaux (in.corporales) de Pythagore,… (les émotions-emotionalities – Calcan),

 

Ils avaient un culte et une prédestination à des archétypes de catégories divers et multiples, avec l’interdiction de prononcer leur nom beaucoup de fois, surtout aux dieux, représentés par des symboles simplifiés,…

 

Si … même les cunéiformes sont nés d’une telle obligation de chiffrer le réal – considéré comme un vrai irréel, … que la nominalisation le déchiffre comme partie du logos, et des lettres, moins comme numérisation synonyme de nom, ; exemplification Tiamat : 60…EA  : 40,.. autre dieu… : 50, ou autre gratifications, … simplistes et allusives … (poétisant – suggestives !...)

 

Et on continue le conte de la guerre des cieux,… assyrienne :

 

… et Kingu, le général des dieux vieux,… de son armée, luttant pour Tiamat, (étant l’époux plus jeune de celle-ci), ;… se sont opposés à l’autre armée de dieux jeunes, ceux conduits par elle (un dieu anthropomorphe de la cinquième – sixième génération, nommé le créateur et avec les dieux plus jeunes et plus bruyants, du même état,…

 

 

                                               *8

                   a suivre aussitôt